vendredi 6 février 2015

Encore des orpins

Click here for the English version

Comme je l'indiquais dans l'article précédent, les orpins sont difficiles à reconnaître les uns des autres vu que plusieurs se ressemblent et que la nomenclature est en pleine évolution. Une autre difficulté à les identifier par leur apparence a trait au fait que selon qu'ils sont soit au soleil soit à l'ombre, ou selon la saison, ils peuvent avoir une apparence bien différente et changer complètement de couleur comme le démontrent les deux photos qui suivent de la même plante.



(Sedum) Phedimus spurius


Phedimus spurius 'Tricolor'
Une très belle variété panachée de la même plante. Je l'ai mise sous un rosier et les pétales de roses qui viennent s'y poser semblent faire partie intégrante de la plante.

Hylotelephium populifolium
En plein soleil, il ne fleurit que rarement. Si je me souviens bien, les fleurs sont roses. Comme pour bien des orpins, c'est en fait le feuillage qui compte. La plante est plus ligneuse que ne le sont la plupart des orpins.

Sedum forsterianum



Une autre vue de Sedum forsterianum

Les trois vues et celle qui suit constituent un autre exemple de l'apparence qui change selon les saisons. Sedum fosterianum fleurit très longtemps - au moins deux mois. Il est en fleur pendant la majeure partie de l'été.

L'orpin d'Espagne (var. 'Minus')
Vous devez y penser à deux fois avant de laisser l'orpin d'Espagne s'installer dans le jardin. C'est du moins le cas à Roche fleurie où il se ressème un peu partout. Il en est de même du suivant, une variété différente de la même plante. Il faut dire qu'ils sont tous deux très faciles à arracher.

L'orpin d'Espagne (var. 'Blue Carpet')
L'orpin blanc ci-dessous est une plante adaptée à des conditions très difficiles. Comme les deux précédents, il est très prolifique.  Toutefois, il pousse dans des endroits où peu de plantes peuvent survivre. Chez nous, il a envahi le stationnement qui est en plein soleil et recouvert d'un gravier peu hospitalier. C'est la plante qu'il vous faut si vous recherchez quelque chose qui puisse survivre dans de telles conditions.

L'orpin blanc dont le feuillage vire au rouge au soleil
La variété 'larmes de bébés' du sedum album est aussi très prolifique dans une exposition ensoleillée.



Voici une photo des deux mêmes orpins blancs qui s'entremêlent dans le gravier.



Le sedum dasyphyllum, ci-dessous, produit un charmant petit coussin bleu.





Enfin, un orpin du genre Hylotelephium telephium. Je l'ai trouvé qui poussait à l'état sauvage sur l'accotement d'une route de campagne. Il s'agit probablement d'une plante qui à l'origine provenait d'un jardin ou d'un croisement qui a donné une forme primitive. 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

N'hésitez-pas à faire un commentaire.